Dernier train pour Busan

I'll take you to mom no matter what.

Résumé :

Dernier train pour Busan est le quatrième film du réalisateur sud-coréen Yeon Sang-ho. Ce film est la suite d’un long-métrage d’animation, Seoul Station, toujours réalisé par la même personne. Pour le film d’aujourd’hui, Yeon s’est inspiré des films de zombies de George A. Romero, de L'Armée des morts de Zack Snyder et de 28 Jours plus tard de Danny Boyle. Au début du projet, Yeon, malgré le soutien de sa société de production, n’était pas sûr d’être capable de réaliser ce film. Il suggéra même de prendre un autre réalisateur, mais il se laissa finalement convaincre.

La distribution du film est composée de Gong Yoo, Jung Yu-mi, Ma Dong-seok, Kim Su-an, Kim Eui-sung, Choi Woo-sik et Ahn So-hee.

Dernier train pour Busan est plutôt bien accueilli par la presse, mais certains reprochent une mise en scène peu originale. Le film est présenté en Séance de Minuit au Festival de Cannes de 2016 et ce dernier reçu une ovation en fin de séance. En salle, le film est également un succès, pour un budget estimé de 8,5 millions de dollars, il en rapporta 92 millions dans le monde. Avec un tel succès, une suite a été mise en chantier avec le même réalisateur aux commandes. Cette suite est sortie en Corée du Sud en juillet 2020 et porte le nom de Peninsula. Aux dernières nouvelles, il devrait sortir chez nous pour le mois d’octobre 2020.

Mon avis :

J’ai enfin pu voir Dernier train pour Busan, je me souviens qu’à sa sortie, tout le monde en parlait et très souvent pour en dire du bien. Je n’avais pas pu le voir à l’époque, mais je me suis rattrapé aujourd’hui. Le film proposé par Yeon Sang-ho est un film de zombie très efficace, que ce soit dans ses situations d’horreur, ses scènes de huis clos, ses zombies, et mêmes leurs transformations, tout cela est réussi. Par moments, je me suis fait la réflexion, que ce film était une version de World War Z réussi (sans le côté globe-trotteur), les deux films ont des similitudes par moments, mais l’un des deux se concentre plus sur les gens en général que sur un grand héros américain qui va sauver le monde. C’est là où Dernier train pour Busan tire son épingle du jeu, ses personnages. Ils sont, pour la majorité d’entre eux, très attachants. Nous avons bien sûr, quelques archétypes habituels dans ce genre de long-métrage, mais les acteurs et actrices arrivent à nous faire oublier qu’ils sont des archétypes (à l’exception d’un). Chapeau à la jeune actrice Kim Su-an qui joue ici à merveille, elle va souvent vous émouvoir, je pense. J’ai bien aimé également les interprétations de Ma Dong-seok et Choi Woo-sik.

L’autre grande force de ce film, c’est son rythme. Ce dernier est très soutenu et nous avons à peine le temps de respirer. D’ailleurs, le film ne perd pas de temps et va passer très vite à l’action et elle est filmé avec brio. Certaines scènes sont magnifiques, avec de belles idées, notamment avec les zombies. En tout cas, les situations s’enchaînent vraiment vite, mais sans que l’on perde le fil une seule seconde. Malgré le ton du film, qui est voulu pour être un film d’horreur avec des zombies, ce dernier est étonnamment émouvant. On pourrait s’attendre à un film assez bête où l’on assiste simplement à des massacres sans qu’on soit impacter, mais ce ne sera pas le cas, ce film est très souvent émouvant. Jang Young-gyu a fait un assez bon boulot avec sa composition musicale, avec forcément des musiques angoissantes, d’autre très triste et certaine, carrément sublime. Si je devais émettre un point négatif, ce seraient certains effets numériques qui sont assez voyant parfois. Je chipote ici, car il reste un film à petit budget avec de grandes ambitions.

Dernier train pour Busan montre à World War Z comment faire un film d’action avec des zombies. Tout ce qu’entreprend le film coréen est réussi au contraire de son homologue américain. Nous n’avons pas qu’un film d’action bourrin rempli de zombie, Yeon Sang-ho nous propose une œuvre, vraiment touchante et très souvent angoissante, grâce à notre attachement à ses personnages. Je ne pensais pas que j’allais autant apprécier ce film, car comme beaucoup, je commence un peu à saturer avec l’univers des zombies, mais l’œuvre d’aujourd’hui m’a rappelé que certains valent le coup d’être vu. C’est pour moi un grand film à voir et je suis curieux de voir sa suite qui promet de belle chose à son tour.

(Rédigé le 27/09/2020)

Notes :

  • Réalisation : 4/5
  • Casting : 5/5
  • Son : 4/5
  • Scénario : 4/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
Un film de zombie très efficace Quelques couacs numériques
Un rythme soutenu
Des personnages attachants
Étonnamment émouvant

Note finale

Note finale du film : 4/5