Invisible Man

Surprise.

Résumé :

Le développement du film d’aujourd’hui a démarré en 2006 et se base toujours sur le célèbre roman d’H. G. Wells sorti en 1897. Le projet stagne avant l’arrivée d’un plus gros projet que préparait Universal, un univers cinématographique (comme le MCU de Marvel Studios) avec leurs monstres classiques comme : Frankenstein, Dracula, Le Loup-garou, La Créature du Lac Noir, etc. Finalement, cette idée (le Dark Universe) est abandonnée par le studio suite à l’échec critique et commercial de La Momie sortie en 2017. À l'époque, Johnny Depp devait tenir le rôle principal du film d’aujourd’hui et le deuxième film de cet univers devait être le remake de La Fiancée de Frankenstein. En 2019, Universal décide de faire ses films, mais indépendamment des autres, pas d’univers partagés cette fois et c’est là qu’Invisible Man entre en production. D’ailleurs, en novembre 2019 une idée de spin-off fait son apparition, The Invisible Woman, avec Elizabeth Banks devant et derrière la caméra. Aux dernières nouvelles, le projet est toujours en production.

La première à rejoindre la distribution est Elisabeth Moss, elle est suivie par : Storm Reid, Aldis Hodge, Harriet Dyer et Oliver Jackson-Cohen. Le tournage principal a lieu à Sydney et démarre en juillet 2019 et se termine en septembre de la même année.

Le film a reçu des critiques majoritairement positives, notamment pour la performance d’Elisabeth Moss et sa modernisation inventive de l'intrigue du roman. Malgré le contexte particulier actuel, le film marche plutôt bien en salle, même si ce dernier sortira plus vite que prévu en location numérique. Donc, pour un budget de 7 millions de dollars (et la pandémie du coronavirus), le film rapporte tout de même 130 millions dans le monde. Au départ, l’idée d’une suite n’était pas prévue, mais fort de ce succès, Universal commande une suite et en juillet 2020, ils annoncent officiellement que Leigh Whannell travaille dessus.

Mon avis :

Invisible Man est le premier film sorti en 2020 que je vois ! Je n’avais pas vraiment l’intention de voir ce long-métrage, déjà parce que le cinéma d’horreur n’est pas mon genre de prédilection et comme souvent, les bandes-annonces ne m’emballer pas. Mais une fois n’est pas coutume, on me la recommander et est-ce qu’encore une fois, c'était une bonne recommandation ? Eh bien oui, j’ai bien aimé Invisible Man et ce que j’ai le plus aimé, c’est l’idée de revisiter le personnage de L’Homme invisible. Le fait qu’ils aient décidé d’aller à fond avec cette idée me plaît beaucoup, comme le fait de mettre beaucoup plus en avant la victime plutôt que l’agresseur. Ce choix permet de nous investir beaucoup plus facilement dans l’histoire. La victime est interprétée par Elisabeth Moss et encore une fois, elle est impressionnante. Elle fait un très grand travail dans ce film, certains diront qu’elle en fait trop, mais je ne le pense pas, je pense qu’elle est parfaitement dans le ton et le thème du film, elle est parfaite.

La mise en scène du film est globalement réussie, nous avons des plans souvent classiques dans ce genre, mais on nous offre aussi de bonne petite idée, comme le fait que la caméra insiste souvent sur les décors prétendument vides. C’est une idée assez simple, mais efficace, comme quand la caméra déambule seule dans des couloirs vides, dans un autre contexte, ce serait banal, mais ici, c’est assez différent. Toujours dans la mise en scène, je trouve les effets spéciaux plutôt réussis, les scènes d’interaction avec L’Homme invisible sont crédibles et pourtant, ça aurait pu vite tourner au ridicule. La seule fois où je trouvais les effets numériques assez rater, c’est durant une scène que je n’aime pas dans sa globalité. Cette scène semble tout droit sortie d’un film d’action lambda, et le fait de faire ça, ça m’a complètement sortie du film. Cette séquence fait assez tâche avec le reste du film je trouve, déjà parce que les effets numériques sont moins réussis, mais surtout parce que faire ça, dans ce film en particulier, revient à allumer toutes les lumières pendant une séance de film d’horreur, la peur s’évapore. Petit bémol également pour le mixage son qui passe du calme plat, à la grande fanfare en deux secondes. Ce n’est pas bien grave, je pense que c’est plus lié au genre du film.

Voilà pour mon avis sur Invisible Man, film que je ne m’attendais pas vraiment à aimer et qui pourtant m’a agréablement surpris. L’ambiance générale est réussie (jusqu’à la fameuse scène), l’actrice principale prouve encore une fois tout son talent et l’idée de rendre un personnage vieux de 123 ans plus moderne était pour moi une bonne idée. Ce qui l’est peut-être moins, c’est l’idée d’un spin-off qui n’apporterait pas grand-chose, tout comme une suite qui n’aurait pas grand-chose non plus à raconter. Nous verrons bien d’ici là, les projets s’annulent et se créent en un rien de temps.

(Rédigé le 17/08/2020)

Notes :

  • Réalisation : 3/5
  • Casting : 3/5
  • Son : 2/5
  • Scénario : 3/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
L’Homme invisible revisité Un passage dont je ne suis pas fan
Elisabeth Moss toujours aussi grandiose Le son qui fait du yoyo
La mise en scène réussie

Note finale

Note finale du film : 3/5