Mission: Impossible III

I'll die unless you kill me!

Résumé :

Suite au succès de Mission Impossible 2, la production d’une suite est lancée et la réalisation est confiée dans un premier temps à David Fincher. Il quitta le projet pour se concentrer sur un autre film, mais plus tard, il déclara des divergences créatives sur la réalisation. Il est remplacé par Joe Carnahan qui travailla 15 mois sur le projet, il prévoyait au casting Kenneth Branagh, Carrie-Anne Moss et Scarlett Johansson. Il voulait même faire revenir Thandie Newton qui refusa pour s’occuper de sa famille. Tout cela tombe à l’eau quand un troisième réalisateur est choisi, J.J. Abrams. En effet, Carnahan démissionne quand des disputes concernant le ton du film ont commencé, de ce fait, Tom Cruise qui était un fan de la série Alias choisit Abrams pour le remplacer. Mission Impossible 3 sera donc son premier long-métrage en tant que réalisateur.

Tom Cruise et Ving Rhames sont encore une fois les seules de retour pour ce troisième volet. Ils sont rejoints par Philip Seymour Hoffman, Simon Pegg, Michelle Monaghan et Keri Russell. Le tournage principal démarre en juillet 2005 à Rome et se termina en octobre de la même année. Ils sont passés par la Chine, l’Allemagne, l’Italie et les États-Unis.

Le film est globalement bien accueilli par les critiques et malgré des polémiques (la scientologie et une possible tentative de censure contre la série South Park) le film a bien marché au cinéma même si le résultat déçoit la Paramount. En effet, pour un budget estimé de 150 millions de dollars, il en a rapporté 398 millions dans le monde. Il s’agit du résultat le plus faible de la franchise.

Mon avis :

Après un deuxième film que je ne porte vraiment pas dans mon cœur, que vaut cette troisième aventure ? Pour moi, c’est une réussite, on est loin du précédent, même s’il y a encore des progrès à faire. Mais commençons par le positif, avec notamment le méchant interprété par Philip Seymour Hoffman. J’aime beaucoup ce genre de méchant, le genre qui ne parle pas toutes les cinq secondes pour expliquer son plan, pourquoi il fait ça, etc. Ici, nous avons un antagoniste froid et d’un calme qui en impose et pour moi, tout cela est dû à la prestation de l’acteur. Il est pour le moment le meilleur méchant des trois premiers films. Comme souvent avec cette saga, les scènes d’action sont encore une fois réussies, mais ce qui m’a le plus ravi, c’est le retour du travail en équipe. C’était un point négatif que j’ai oublié d’émettre dans mon avis sur MI 2, mais dans ce dernier, il n’y en avait que pour Tom Cruise et puis c’est tout. Ici, ils rattrapent le tir. Là où il se rattrape aussi, mais pas encore assez, c’est dans la représentation des femmes. Déjà, nous en avons plus d’une, ensuite elles ne sont pas humiliées pendant l’intégralité du film et enfin, elles prennent part à l’action. Malgré tout cela, je trouve tout de même que le temps qu’elles ont à l’écran est encore trop court.

Encore une chose dont je n’avais pas parlé dans mon avis sur le film précédent, le côté espionnage qui passe au second plan. Nous aurons plus souvent des fusillades plutôt que des scènes dignes du premier volet. Même si nous avons encore le fameux masque qui apparaît, le grand manque dans ce film par rapport aux précédents, c’est l’une des cascades grandioses habituelles et ça, c’est dommage. Ensuite, j’avoue que je m’attendais à un peu plus d’originalité dans la réalisation d’Abrams. Il fait du bon boulot et parfois nous avons son empreinte qui ressort, notamment sur la scène des toits, mais je m’attendais quand même à plus. Même si je reproche cela, je ne mettrais pas ça dans les points négatifs, car ça reste une première réalisation et démarré par un blockbuster ne doit pas être la chose la plus simple surtout avec la mainmise du studio et des producteurs.

Un bon épisode de Mission Impossible qui répare un peu les tord du précédent. Nous avons tout de même affaire à l’épisode le plus calme j’ai l’impression. C’est comme si l’équipe voulait prendre le moins de risque possible après un deuxième épisode assez décrié au fil des années. Mais ça s’est avéré bénéfique quand on voit les films suivants qui sont pour moi meilleurs à chaque fois.

(Rédigé le 11/06/2020)

Notes :

  • Réalisation : 3/5
  • Casting : 4/5
  • Son : 3/5
  • Scénario : 3/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
Le méchant mieux réussi que les précédents Le côté espionnage encore au second plan
Le retour du travail en équipe Pas de cascade impressionnante
Les scènes d’action toujours aussi bonne L’épisode le plus sage ?
Un progrès dans la représentation des femmes après le deuxième film

Note finale

Note finale du film : 3/5