Inside Llewyn Davis

- In my experience, the world's divided into two kinds of people. Those who divide the world into two kinds of people...
- And losers?

Résumé :

Le projet Inside Llewyn Davis de Joel et Ethan Coen aura traîné quelques années dans leur liste de projets. L'histoire a été en partie inspirée par l'autobiographie du chanteur folk Dave Van Ronk et les frères ont démarré avec une idée, Van Ronk se faisant tabasser devant la Folk City de Gerde dans le Village. Ils reviennent de temps à autre sur l’écriture du film et préfèrent finalement créer un personnage de fiction tout en continuant de s’inspirer du chanteur de folk. Concernant l’écriture du film, Joel Coen déclara que "le film n'a pas vraiment d'intrigue. Cela nous a préoccupés à un moment donné ; c'est pourquoi nous avons jeté le chat dedans".

Pour le casting du personnage de Llewyn Davis, plusieurs acteurs étaient envisagés et le choix fut porté sur Oscar Isaac. Le reste de la distribution est composé entre autres de : Carey Mulligan, Justin Timberlake, John Goodman et Adam Driver. Les parties chantées par Isaac, Timberlake, Mulligan, Driver et d'autres sont interprétées en direct à l’exception d’une. Le tournage principal a eu lieu début 2012, principalement à New York. Ce dernier n’a d’ailleurs pas été de tout repos. D’abord, ils ont eu le droit à un printemps précoce qui perturba l’atmosphère hivernale du film, mais surtout, ils ont eu du mal à filmer les chats du film car moins réceptif aux indications des réalisateurs contrairement à des chiens.

Le film a été salué par la critique, a remporté le Grand Prix du Festival de Cannes en 2013 et a été nominé aux Oscars et aux Golden Globes. Il a également été désigné onzième "Meilleur film du 21e siècle jusqu'à présent" en 2017 par le New York Times. En salle, le film est rentré dans ses frais malgré sa petite distribution, pour un budget estimé à 11 millions de dollars, il en a rapporté 32 millions.

Mon avis :

Petite pause dans la saga d’espionnage avec un film plus intimiste, Inside Llewyn Davis. J’ai déjà parlé brièvement de ce film quand il était question de mon top sur la décennie 2010 , il est temps que j’en parle un plus en détail. Il n’y a pas de secret, j’aime beaucoup ce film, déjà pour sa mise en scène. Les frères Coen font encore des merveilles, la chose la plus marquante pour moi, ce sont les couleurs désaturées du film qui renforce le côté "déprimant" de ce dernier. Bien sûr, les réalisateurs nous offrent souvent des plans magnifiques qui mettent en valeur les personnages. Les jeux de lumière sont tout autant magnifiques et nous avons le droit à des beautés visuelles presque à chaque minute. L’autre point fort des frères, c'est leurs écritures et que ce soient les personnages ou l’histoire, tout est au top. Film sur la musique oblige, ici, nous en avons beaucoup, ce n’est pas une comédie musicale si ça peut en rassurer certains. J’aime toutes les musiques du film, pour les paroles et leurs interprétations, même les plus loufoques. Cette bande originale fait partie de celle que je pourrais écouter en boucle pendant des heures et posséder le vinyle et l’album en format physique serait une joie immense pour moi.

Tout ça, c’est bien, mais pourquoi j’aime autant ce film ? C’est très probablement pour son thème, son personnage principal et son ambiance générale. Le film possède une ambiance assez triste, pessimiste et mélancolique qui me plaît énormément. Le côté talentueux, mais loser un peu gauche et parfois "mauvais" avec les autres me fait aimer le personnage. Et le fait que ce dernier s’accroche à son rêve malgré les embûches me touche beaucoup. Comme souvent avec les frères Coen, nous avons un film avec un rythme assez lent, mais contrairement aux autres ou le rythme monte crescendo, ici l’ensemble reste assez lent. Ce n’est pas vraiment un souci si l’on rentre dans le film, ça l’est dans le cas contraire. Personnellement, je n’ai jamais vraiment eu de souci avec les films lents tant que l’histoire me plaît et que ce qui m’est montré me plaît également.

Voilà pour mon avis sur Inside Llewyn Davis qui est très loin des films d’action récemment traités sur ce site, mais ça fait beaucoup de bien pour tout vous dire. Ce n’est probablement pas le meilleur film des Coen, ni le plus marquant, mais il est celui qui m’a le plus touché à l’heure actuelle et c’est toujours un immense bonheur de le revoir. Maintenant, je suis de nouveau parti pour écouter en boucle la bande originale du film.

(Rédigé le 27/06/2020)

Notes :

  • Réalisation : 5/5
  • Casting : 4/5
  • Son : 5/5
  • Scénario : 4/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
L’ambiance générale Le rythme assez lent
La mise en scène et l’écriture des Coen
Toutes les musiques du film

Note finale

Note finale du film : 4/5 - Coup de coeur