Vice

Beware the quiet man. For while others speak, he watches. And while others act, he plans. And when they finally rest... he strikes.

Résumé :

La première fois que l’on entend parler d’un projet de film sur l’ancien vice-président Dick Cheney, c’était en novembre 2016 quand il est annoncé que la Paramount gérer les droits de l’œuvre. Adam McKay, scénariste et réalisateur du film d’aujourd’hui était déjà prévu à ces postes. Le film est produit par Brad Pitt via sa société de production Plan B, mais aussi par Adam McKay lui-même et son comparse Will Ferrell via leur société Gary Sanchez Productions.

Christian Bale est choisi pour le rôle principal et il était le premier choix du réalisateur. Bale est réputé pour ses transformations physiques et pour ce film, il prend environ 18 kilos, il se blanchit les sourcils et il se rase le crâne. D’après Steve Carell, qui joue également dans le film, son collègue faisait même des exercices spécifiques pour épaissir son cou. Le casting accueil également Amy Adams et Sam Rockwell pour les principaux.

Le film reçoit des avis partagés de la presse et du public. Malgré ses nombreuses nominations et ses quelques prix, le film ne rentre pas dans ses frais. En effet, pour un budget estimé de 60 millions de dollars, il en a rapporté que 76 millions dans le monde. Pour l’anecdote, la fille de Dick Cheney et Liz Cheney qui est également députée n’a pas aimé la représentation de son père par Christian Bale en déclarant "Il a enfin eu la chance de jouer un vrai super-héros, et il a clairement tout gâché" et elle n’a pas non plus apprécié le discours de l’acteur au Golden Globes dans lequel il remercie Satan de l'avoir inspiré pour jouer ce rôle.

Mon avis :

Je fais partie des gens qui ont beaucoup aimé Vice. Je connaissais quelques histoires du gouvernement Bush, mais les histoires dépeintes dans ce film font vraiment froid dans le dos et le fait que tout cela est vrai rend la chose encore plus effrayante. Le film est aidé par une narration originale, qui change souvent et qui nous offre parfois des scènes cocasses. J’ai adoré le montage du film, entre le mélange d’images d’archives reconstitué et des images qui peuvent dérouter quitte à se demander ce qu’elles font ici, mais tout à un sens. Ce que je préférais dans le montage finalement, c’est le rythme effréné qu’y nous est proposé, surtout en début de film. Cela pourrait dérouter quelques personnes, cela pourrait même les faire détester le film.

Le long-métrage d’Adam McKay trouve le temps de placé quelques pointes d’humour ici et là. C’est fait avec subtilité et c’est majoritairement dans les dialogues que ça se passe. Pour moi, cette touche d’humour est très réussie et n’empiète pas du tout avec l’histoire sérieuse qu’il y a autour, au contraire. Et enfin, on ne peut pas parler du film sans mentionner son casting et ce dernier est évidemment excellent. Christian Bale crève tellement l’écran qu’on se demande si ce n’est pas le vrai Dick Cheney devant la caméra. Sérieusement, comparé Bale dans ce film avec une photo de Cheney et vous verrez ! Donc Bale est possédé par le rôle, mais il ne faut pas oublier l’autre parti du casting avec Amy Adams qui est parfaite dans le rôle de la farouche Lynne Cheney et qui, physiquement n’a pas à rougir de l’acteur vedette, elle est vraiment bluffante. Steve Carell et Sam Rockwell sont également parfaits dans leurs rôles respectifs, mais j’ai une préférence pour Rockwell qui joue George W. Bush et son maquillage est saisissant de réalisme !

Voilà pour mon avis sur Vice et je le recommande facilement à tous ceux qui veulent découvre l’histoire qui se cache derrière la présidence de Bush junior. Même si l’histoire ne vous intéresse pas, tentée votre chance, la performance de Bale et du reste du casting vaut le coup d’œil. Maintenant, j’ai hâte de voir les autres projets d’Adam McKay, mais avant ça, j’espère qu’il se reposera, car il a fait un arrêt cardiaque durant la post-production de ce film, donc du repos lui ferait du bien.

(Rédigé le 05/03/2020)

Notes :

  • Réalisation : 4/5
  • Casting : 5/5
  • Son : 3/5
  • Scénario : 5/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
Histoire vraie effrayante par moment Le rythme qui peut perdre certains spectateurs
La narration
Le rythme effréné
Le casting dingue (Bale et Adams en tête)
L’humour qui fait mouche à chaque fois

Note finale

Note finale du film : 4/5