Pulp Fiction

Say 'what' again. Say 'what' again, I dare you, I double dare you motherfucker, say what one more Goddamn time!

Résumé :

L’idée de base pour Pulp Fiction était un film en trois parties coécrit par Quentin Tarantino et son ami Roger Avary, chacun écrivant une partie et la troisième resteraient à définir. Le temps passe et le segment écrit par Tarantino est réutilisé par lui-même pour faire son premier film, Reservoir Dogs, seul le segment d’Avary sera finalement utilisé pour le film d’aujourd’hui. Quentin Tarantino se met à travailler sur le scénario en 1992 et il sera peaufiné en janvier 1993. Le financement, la distribution et les droits passent de studio en studio pour finalement terminer à Miramax, nouvelle acquisition de Disney. Un budget de 8 millions de dollars est alloué au projet et pour éviter de dépasser ce budget, les acteurs principaux auront le même salaire.

En parlant d’acteurs principaux, nous avons du beau monde dans ce film, John Travolta, Samuel L. Jackson, Bruce Willis, Uma Thurman, Ving Rhames, Harvey Keitel, Tim Roth et Amanda Plummer. Pour la plupart de ces rôles, ce n'étaient pas les premiers choix du réalisateur, Michael Madsen était envisagé, tout comme Laurence Fishburne, Eddie Murphy, Matt Dillon, Sylvester Stallone, etc. Le tournage démarre en septembre 1993 et se termine en novembre de la même année.

Le film est un immense succès pour la critique et le public. Le film, le casting et l’équipe technique ont eu beaucoup de nominations à des prix prestigieux et en a même remporté. En salle, le long-métrage est également un succès, comme dit précédemment, le budget était de 8 millions de dollars et en a rapporté 214 millions.

Mon avis :

L’année 2020 commence très bien sur Avis Rapide, car on va parler de l’un de mes films préférés ! Pulp Fiction de Quentin Tarantino est probablement son film le plus populaire, le plus apprécié et le plus cité quand on parle de ses meilleurs films. Pourquoi ça ? C’est simple, dans ce film, Tarantino réussit tout ce qu’il entreprend. Le long-métrage nous tient en haleine du début à la fin, grâce à son rythme, à ses histoires qu’il raconte, mais aussi grâce à son casting qui a marqué beaucoup de monde. En tête, le duo Samuel L. Jackson et John Travolta, qui parfois nous font rire, mais d’autres fois nous impressionne ou nous font presque peur, car on ne sait pas vraiment ce qui se passe par leur tête. Uma Thurman n’est pas en reste et nous montre déjà l’étendue de son talent avant Kill Bill.

L’œuvre de Tarantino est ce qu’elle est, grâce notamment à un nombre impressionnant de scènes culte (Ezekiel, l’aiguille, la danse, l’introduction, l’accident, etc.) et des dialogues tout aussi culte (surtout les échanges entre Jules et Vincent). Les dialogues sont excellents grâce aux acteurs et actrices, grâce à ce qu’ils disent, mais aussi grâce au rythme qu’ils le disent. Parfois ça peut aller très vite, et parfois, les dialogues respirent et ça fait du bien. Un film de Quentin Tarantino n’en est pas un, sans musique qui caresse nos oreilles, et comme d’habitude, le choix des musiques est parfait (Misirlou, You Never Can Tell, Girl You'll Be a Woman Soon, Let's Stay Together et Son of a Preacher Man).

J’aime ce film de tout mon cœur et c'est toujours un immense plaisir de le revoir. Il ne vieillit pas et il témoigne d’une grande maîtrise du cinéma par Quentin Tarantino malgré le fait que ce soit “seulement” son deuxième film. J’ai hâte de revoir ses autres longs-métrages. Mais pour le moment, Pulp Fiction restera le numéro dans mon cœur parmi les films réalisés par l'un de mes réalisateurs préférés.

(Rédigé le 12/01/2020)

Notes :

  • Réalisation : 5/5
  • Casting : 5/5
  • Son : 5/5
  • Scénario : 5/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
Des scènes et des répliques culte
Le découpage de l’histoire
Les acteurs parfaits dans leurs rôles
La réalisation très réussie
Des musiques toujours bien choisies

Note finale

Note finale du film : 5/5 - Coup de coeur