Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker

We've passed on all we know. A thousand generations live in you now. But this is your fight.

(Mis à jour le 25/03/2020)

Résumé :

C’était acté depuis octobre 2012 et l’annonce du rachat par Disney de Lucasfilm, qu’une nouvelle trilogie allez voir le jour. Depuis 2015, Colin Trevorrow était prévu à la réalisation du dernier volet, mais ce n’est plus le cas depuis septembre 2017. Il est parti dû à des différends créatifs et il sera remplacé le même mois par le réalisateur de l’épisode 7, J. J. Abrams. Toujours en 2017, il est annoncé que l'entièreté du scénario a dû être réécrit suite au décès de Carrie Fisher en 2016, en effet, son rôle devait être central dans ce dernier volet.

La plupart des acteurs et actrices des films récents et de la trilogie originale sont de retour. Daisy Ridley, Adam Driver, John Boyega, Oscar Isaac, Anthony Daniels, Joonas Suotamo et Kelly Marie Tran pour les principaux. Malgré sa disparition, Carrie Fisher sera bien dans le film avec un temps de présence réduit. Pour ses scènes, le réalisateur à réutiliser des scènes coupées des épisodes 7 et 8. Le tournage a eu lieu d'août 2018 à février 2019.

Le film reçoit un accueil très mitigé du public et de la presse. Ils reprochent au réalisateur son besoin de satisfaire les fans et de ce fait, de ne prendre aucun risque. Le LA Times déclare même que "L'Ascension de Skywalker est là pour vous rappeler à quel point Les Derniers Jedi est bon". Il ne reste plus qu’à voir si le public sera au rendez-vous, ou si la presse les as refroidit. Avec un budget estimé entre 250 et 300 millions de dollars, il en a rapporté pour le moment plus d'un milliard dans le monde.

Mon avis :

Quand je suis sortie de la salle, la première impression que j’ai eue, était la suivante, je suis resté sur ma faim. Globalement, j’ai bien aimé le film, c’est un bon divertissement, mais il y a trop de choses qui me refroidissent. Parmi elle, il y a un manque incroyable de prise de risque. L’une des raisons pour lesquelles j’aime l’épisode huit, c’est pour cela. Ici, pour éviter de froisser une partie de la communauté bruyante et pourrie gâtée qu’a Star Wars, ils ont décidé de faire un film hommage de 2 heures. Dans le fond, ce n’est pas une mauvaise idée, mais ici, c’est souvent mal dosé et cela sonne plutôt faux après le coup de pied dans la fourmilière effectuée par Rian Johnson juste avant. C’était l'occasion de repartir vers l’avant, sans se focaliser sur le passé, mais ils ne l’ont pas fait et c’est bien dommage. Ce qui est étonnant aussi, c’est le fait de vendre ce troisième épisode comme le dernier alors que durant mon visionnage, je n'avais pas l’impression de vivre la fin d’une aventure, mais juste un épisode intermédiaire. Après, il est possible que cela ne vienne que de moi. Même le combat final ne m’a pas paru grandiose, et encore une fois, je mets des réserves sur ce point, car je l’ai vu en 3D et cette 3D était assez mauvaise, mauvaise au point de me fatiguer les yeux et d’être gênante sur certaines scènes.

The Rise of Skywalker a aussi pas mal de qualité, notamment son casting avec en tête Daisy Ridley et Adam Driver. Ce sont les deux qui ressortent le plus dans ce film, en particulier le deuxième qui a réussi à m’émouvoir plus d’une fois. J’ai toujours aimé le personnage de Kylo Ren qui a été souvent moqué pour des raisons stupides et souvent méchantes (surtout envers l’acteur…) mais pour moi, il a toujours été un personnage qui avait énormément de potentiel depuis le début de cette trilogie et ce potentiel n’est pas gâché. Dans ce blockbuster, nous avons beaucoup ris et de mon côté beaucoup pleuré, j’ai même poussé un petit cri quand nous avons revu Lando Calrissian (mon personnage préféré de la trilogie originale). Bizarrement, une scène en particulier m'est resté en tête et ce n’est même pas une scène d’action spectaculaire, mais une scène plus intimiste et profondément triste pour plusieurs raisons. Pour terminer, je dois parler de C-3PO. Ce dernier à beaucoup plus de temps de présence et ça fait du bien. C'est un personnage qui le mérite et comme d'habitude, il est souvent drôle, mais il est surtout très touchant dans ce film.

Donc je reste assez mitigé sur ce dernier volet de la postlogie Star Wars. Je reconnais ses nombreuses qualités, mais tout cela est entaché par un cruel manque de prise de risque. Malgré tout, ne soyez pas surpris si cet avis évolue après un deuxième visionnage. Mon expérience cinéma n’était pas aux mieux, dû à une mauvaise 3D et de la fatigue. Ces conditions ont peut-être affecté mon opinion sur le film, cela peut arriver. Si on regarde un film dans de mauvaises conditions, notre vision de l’œuvre est impactée. Bref, soyez courtois entre vous, que vous ayez aimé le film ou non. Il y a beaucoup trop de haine autour de cette saga et c’est triste.

(Rédigé le 18/12/2019)

Notes :

  • Réalisation : 4/5
  • Casting : 4/5
  • Son : 3/5
  • Scénario : 2/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
Beaucoup d'émotions Aucune prise de risque...
Daisy Ridley et Adam Driver au top Trop accroché au passé
Quelques personnages un peu plus mis en avant Un peu long à démarrer
Des personnages toujours aussi attachants et drôles

Note finale

Note finale du film : 3/5