La Reine des neiges

Some people are worth melting for.

Résumé :

L’idée du film remonte à 1937, peu avant la sortie de Blanche-Neige et les Sept Nains. Le projet de Disney était de faire un film tiré du conte d’Hans Christian Andersen. Le long-métrage aurait été un mélange de prises de vue réelle et d’animation. Walt Disney propose à Samuel Goldwyn de s'associer à eux pour coproduire et réaliser les scènes de prise réelle. Le projet tombe finalement à l’eau due à un souci, entre autres, d'adaptation du personnage de La Reine des neiges. Le projet revient après le succès de La Petite Sirène, mais est de nouveau abandonné en 2002. C’est en 2011, après la réussite du film Raiponce, que Disney annonce le projet du film d’aujourd’hui. Cette fois, il ira au bout.

Chris Buck et Jennifer Lee sont choisis pour réaliser le film. Le premier à travailler sur Tarzan et la seconde sur Wreck-It Ralph. Pour le casting américain, nous retrouvons, Kristen Bell, Idina Menzel, Jonathan Groff, Alan Tudyk et Josh Gad. En France, nous avons, Anaïs Delva, Donald Reignoux, Dany Boon et Emmylou Homs.

Le film reçoit de très bonnes critiques de la presse, mais aussi du public, faisant l’éloge de la beauté du long-métrage, de ses musiques, de son casting et de son scénario. Pour un budget de 150 millions de dollars, il en rapportait plus d’un milliard dans le monde, devenant le plus gros succès de 2013. Après cette immense réussite, des rumeurs concernant une potentielle suite émerge et elles sont confirmés par le président de la Walt Disney Company (Robert Iger) en mars 2015.

Mon avis :

Frozen, gros carton de l’année 2013 (et pire cauchemar des parents ?) s’apprête à avoir une suite, mais que vaut ce premier volet ? Pour moi, c’est un grand oui ! Le film mérite son succès et les louanges qu’il reçoit. Pour ma part, ce n’est pas mon Disney favori, mais j’aime le revoir de temps en temps. L’univers est magnifique, les décors, les costumes, les musiques (gros coup de coeur pour la bande originale de Christophe Beck) et sa réalisation. Les dessins sont sublimes et certaines scènes sont toujours aussi agréables à voir. Ce si bel univers regorge de personnages attachants et drôles comme Sven, Olaf, Anna, Kristoff et les trolls. Olaf est le genre de personnages qui peut freiner les plus hermétiques aux films Disney, de mon côté, je l’adore et le doublage de Dany Boon est parfait. Comme d’habitude avec les films d’animation de la société aux grandes oreilles, celui-ci comporte des messages. Nous pouvons en trouver sur l’acceptation de soi, l’amour et aussi le côté néfaste à réprimer ses émotions.

Je n’ai pas énormément de choses négatives à dire au sujet du film. L’une d’elles se situe au niveau du scénario qui par moments est assez prévisible. Le fameux retournement de situation, on l’a vu un milliard de fois et du coup, nous ne tombons plus forcément dans le panneau. À côté de ça, il ne faut pas oublier que le film est fait principalement pour des enfants et ils n’auront pas encore vu ce cliché partout comme nous. Le dernier reproche que je pourrais faire n’est pas vraiment de la faute du film, mais de son engouement. Je trouve dommage que beaucoup de chansons passent à la trappe “à cause” de Libérée, délivrée. Je ne sais pas si cela vient d’une quelconque overdose, mais pour moi, elle n’est pas la meilleure du film.

Voilà mon avis sur Frozen. Maintenant, j’ai hâte de découvrir la suite dans quelques jours. J'espère que ce ne sera pas une suite oubliable, ou tout simplement raté. Au vu des premiers retours, ça n’a pas l’air d’être le cas, ce serait une réussite. Restez à l'affût, mon avis arrivera très vite.

(Rédigé le 17/11/2019)

Notes :

  • Réalisation : 4/5
  • Casting : 4/5
  • Son : 4/5
  • Scénario : 3/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
L’univers magnifique Certaines idées de scénario prévisible
Les personnages drôles et attachants Des chansons super qui passent au second plan
Les messages transmis
La bande originale de Christophe Beck

Note finale

Note finale du film : 4/5