Joker

You don't listen, do you? You just ask the same questions every week. "How's you job?" "Are you having any negative thoughts?" All I have are negative thoughts.

(Mis à jour le 11/02/2020)

Résumé :

On entend parler du projet Joker en août 2017 via Deadline. Il y est dit que Todd Phillips serait le réalisateur et qu’il serait coscénariste au côté de Scott Silver. Il est même dit que Martin Scorsese serait producteur (ce qui n’est finalement pas le cas) et qu’il ne serait pas lié au DCEU (Batman v Superman, Wonder Woman, Aquaman etc.). A priori, ce serait même Phillips qui aurait pitché l’idée du film (un standalone à petit budget) directement à Warner Bros après la première de son film War Dogs.

Leonardo DiCaprio était un temps espéré pour le rôle-titre mais ce sera finalement Joaquin Phoenix qui l’obtiendra. Le casting est complété au fur et à mesure avec le mythique Robert De Niro, l’excellente Zazie Beetz, Frances Conroy et Brett Cullen qui remplace Alec Baldwin dans le rôle de Thomas Wayne suite à un conflit d’emploi du temps.

Le film a eu un accueil dithyrambique à travers le monde ! Il a même reçu le Leone d'oro, le prix le plus prestigieux de la Mostra internazionale d'arte cinematografica. Joaquin Phoenix est même pressenti pour l’Oscar du meilleur acteur et le film est un immense succès au box-office. Pour un budget de 55 millions de dollars, il en a rapporté plus d'un milliard dans le monde ! Cela fait de lui le premier film Rated-R (interdit aux moins de 17 ans non accompagnés aux États-Unis) à atteindre le milliard en salle !

Mon avis :

Joker est le 50ème film que je traite sur ce site et je n'aurais pu rêver d'un meilleur film pour fêter ça. On va commencer par une chose simple, Joker ne doit pas avoir de suite, comme le veut le réalisateur. Il faut qu’il reste une oeuvre unique en son genre, comme une magnifique étoile filante qui passe entre de gros blockbusters tirés de comics. Le film est vraiment parfait à mes yeux, tout est une réussite. Dans cet avis il n’y aura rien d’inédit, la majorité des qualités que j’ai trouvée au film est déjà dit un peu partout sur internet et ailleurs. La prestation de Joaquin Phoenix par exemple, qui est époustouflante et hors du commun. Son personnage va parfois nous faire verser une larme mais il va surtout nous faire peur par la triste réalité de son cas (d’où les polémiques).

Il ne faut pas oublier l’écriture et la réalisation de Todd Phillips. Ce dernier nous a habitué à autre chose avec les films The Hangover. Ici, il nous livre une réécriture fort actuelle et très réaliste du Joker et c’est une réussite à cent pour cent. Le(s) message(s) social(aux) du film, ne sont peut-être pas subtils mais il on le mérite d’être là et de pointer du doigt la société actuelle. Pour ce qui est de la réalisation, Phillips frappe fort avec énormément de plan marquant (les escaliers, le rideau du talk-show, le métro, les danses etc.) mais aussi des plans qui parle d’eux-mêmes et qui servent à envoyer des messages aux spectateurs. Après mon premier visionnage, je n’ai pas vraiment trouvé de défaut, en creusant et en cherchant la petite bête j’en trouverais sûrement mais je n’ai pas envie de faire ça. Le long-métrage est aussi marqué par les musiques d’Hildur Guðnadóttir triste et surtout malaisante, et ce dernier aspect monte crescendo. C’est une évidence que la musique joue un rôle important dans le film et cette dernière ajoute une touche finale à un film qui était déjà parfait.

Comme beaucoup de monde, je n’ai pas tari d’éloge pour ce film qui est annoncé par certains comme le film de l’année. Pour ma part je ne sais pas si ce sera le cas. C’est le genre d’œuvre qu’il faut voir plusieurs fois car le premier visionnage vous met une telle claque que vous avez du mal à mettre vos idées en place. C’est un immense film et honnêtement, à l’annonce du projet je n’aurais pas misé un centime sur lui. Sans aucun doute un immanquable.

(Rédigé le 09/10/2019)

Notes :

  • Réalisation : 5/5
  • Casting : 5/5
  • Son : 5/5
  • Scénario : 5/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
Joaquin Phoenix impressionnant !
La réalisation et l’écriture de Todd Phillips
Les compositions d’Hildur Guðnadóttir
La réécriture du personnage du Joker
Le(s) discours social(aux) du film

Note finale

Note finale du film : 5/5 - Coup de coeur