Ça

Hi Georgie!

Résumé :

L’idée du projet est né en 2009 avec l’envie pour Warner Bros. de faire un seul film qui couvrirait les deux livres de Stephen King et qu’il soit Rated-R. Au fil du temps les envies évoluent, en 2014 la production décide de diviser le film en deux parties et entre-temps un premier réalisateur est engagé, Cary Fukunaga. Warner abandonne le projet et New Line Cinema prend le relais mais perd le réalisateur suite à un désaccord. Andy Muschietti est alors choisi pour prendre le relais.

Bill Skarsgård n’était pas le premier choix de la production pour le rôle du clown dansant. En effet le rôle était à la base attribuée à Will Poulter qui dû déclinait pour des conflits d’horaires. Parmi les enfants, nous retrouvons des visages connus, celui de Finn Wolfhard (vu dans Stranger Things), Jack Dylan Grazer (Shazam!) et Wyatt Oleff (Guardians of the Galaxy). La majeure partie du tournage a eu lieu à Toronto du 27 juin au 21 septembre.

La majorité des critiques sont positives dans le monde, tous saluant la prestation de Bill Skarsgård en clown tueur. Au box-office, le film est un gros succès. Pour un budget 35 millions de dollars, il en a rapporté 700 millions. Au moment de l’écriture, il est le film d'horreur le plus lucratif de tous les temps au box-office américain et mondial. Ce succès ne fait que confirmer une suite qui était déjà prévue.

Mon avis :

J’attendais beaucoup de ce film, les bandes annonce me donner envie et les avis dithyrambiques ont accentué cette envie. Moi qui ne suis pas un fan de film d’horreur je l’ai adoré, je le préfère largement à la mini-série de 1990. Comme pour l’ancienne adaptation, cette nouvelle version ne m’a pas vraiment fait peur (sauf peut-être certaines scènes). Mais le fait qu’il ne me fasse pas peur ne fait pas de lui un mauvais film, il a d’autres qualités à faire valoir. Tout d’abord il y a le casting parfait des enfants (Sophia Lillis en tête et Jeremy Ray Taylor pour qui j’ai eu énormément de tendresse) et celui de Pennywise jouer par un Bill Skarsgård impressionnant de terreur et totalement malsain.

Mais dans cette qualité se cachent aussi quelques défauts comme le fait que certains enfants sont plus en retraits que d’autres dû probablement à leur nombre trop importants peut-être. Mais aussi un antagoniste parfois trop grotesque dans ces transformations ? Avec aussi des effets numériques parfois visibles au premier coup d’oeil. C’est dommage mais pas si choquant. Parmi les autres points positifs, j’ai noté une très belle réalisation par moments, Muschietti nous offrent de belle image mais aussi une scène d’introduction marquante qui fait mille fois mieux que la dernière adaptation de l’œuvre.

Pour finir, j’ai apprécié les nombreux messages du film. Même si le message principal est de vaincre ses peurs, d’autres sont un peu plus subtils. Et enfin, le film nous montre aussi la cruauté humaine qui par moments peut être vraiment horrible, Pennywise est loin d’être le seul monstre de Derry… En bref, il faut voir ce film, les habitués des films d’horreur resteront peut-être sur leurs faims mais les autres découvriront une galerie de personnages intéressants et même un beau film. J’ai vraiment hâte de découvrir le dénouement dans le deuxième chapitre.

Rédigé le 10/09/2019

Notes :

  • Réalisation : 4/5
  • Casting : 5/5
  • Son : 3/5
  • Scénario : 3/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
Le casting des enfants et de Pennywise parfait Quelques effets numériques grossiers
Très beau visuellement par moments Certains enfants un peu plus en retrait que d'autres
Beaucoup de messages Un Pennywise un peu trop grotesque parfois ?
La représentation de la cruauté humaine
La scène d’intro

Note finale

Note finale du film : 4/5