Toy Story 4

I am not a toy. I am a spork!

(Mis à jour le 11/02/2020)

Résumé :

En 2010 Lee Unkrich annonce que Pixar n’a aucun plan pour une suite à Toy Story 3 car la fin de l’histoire de Woody et Buzz avec Andy était parfaite à leurs yeux. Au fil des années, des rumeurs parlent d’une suite mais ces dernières sont désamorcées par Disney en février 2013. Il faut attendre le 6 novembre 2014 pour une annonce officielle. C’est quand Andrew Stanton, Pete Docter, Lee Unkrich et John Lasseter ont présenté leur histoire écrite avec l’aide de Rashida Jones et Will McCormack que Pixar a craqués.

Le casting principal est de retour. Aux États-Unis, Tom Hanks et Tim Allen en Woody et Buzz, tandis qu’en France, nous avons le retour de Jean-Philippe Puymartin et Richard Darbois. Parmi les nouveaux, nous avons aux US : Tony Hale, Keegan-Michael Key, Jordan Peele et Keanu Reeves. Chez nous, nous accueillons entre autres : Audrey Fleurot, Pierre Niney, Jamel Debbouze, Franck Gastambide et Angèle.

Le film est très bien accueilli partout où il passe. Au box-office le film a récolté un peu plus d'un milliard de dollars dans le monde pour un budget de estimé à 200 millions. Une suite n’est pas prévue, mais nous pourrions avoir une surprise comme pour celui-ci. En attendant, Pixar a prévu d’autres choses avec sa saga au travers de la plateforme de streaming Disney+.

Mon avis :

J’ai adoré ce quatrième volet ! Pourtant, à l’annonce du film j’étais sceptique. La fin de Toy Story 3 était une conclusion parfaite et je ne voyais pas ce qu’une nouvelle suite pouvait apporter. Eh bien il a apporté une nouvelle conclusion et elle est tout aussi parfaite. Malgré un départ d’intrigue similaire à trois quarts des productions Pixar (un personnage s’égare et d’autres personnages partent à sa recherche) j’ai trouvé le film très réussi. Il est toujours aussi beau, avec beaucoup de nouveaux décors, que soit ensoleillé et joyeux ou sombre et oppressant.

Pixar oblige, les émotions ne sont pas en reste. J’ai pleuré plus d’une fois durant mon visionnage et j’ai énormément ri. Les messages véhiculés sont beaux mais pas aussi touchants que dans le troisième à mon avis. Le casting vocal francophone fait encore des miracles. Jean-Philippe Puymartin et Richard Darbois sont toujours aussi parfaits, et les nouveaux venus font du très bon boulot ! J’ai quelques réserves malgré tout concernant Franck Gastambide en Bunny. Je n’ai pas trouvé son jeu pertinent, ce qui me pousse à vouloir voir la version VO pour comparer son traitement à celui de l’immense Jordan Peele.

Je n’ai pas grand-chose à dire de plus si ce n’est d’aller voir le film au cinéma. Il vaut vraiment le coup que ce soit pour les enfants, ce qui ont grandis avec la saga ou les parents qui ont accompagné leurs enfants à chaque film de cette saga.

(Rédigé le 29/06/2019)

Notes :

  • Réalisation : 4/5
  • Casting : 4/5
  • Son : 4/5
  • Scénario : 3/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
Toujours aussi beau et touchant Un point de départ commun à quasi tous les Pixar
Le casting vocal au top Pas fan de Gastambide en Bunny
On rigole énormément

Note finale

Note finale du film : 4/5