Unicorn Store

The most adult thing you can do is failing in what you really care about.

Résumé :

On apprend l’existence du film via The Hollywood Reporter le 8 aout 2016. Ils annoncent Brie Larson en tant que réalisatrice et ce sera son premier film à ce poste. Elle avait à l’époque auditionné pour un rôle mais ne l’avait pas obtenue. 5 ans plus tard, elle est contactée pour occuper le poste de réalisatrice.

Le tournage débute en novembre 2016 à Los Angeles et se termine en décembre. Le film est présenté le 11 septembre 2017 au Toronto International Film Festival. Le 9 janvier 2019, il est annoncé que Netflix récupère les droits de distribution du long-métrage et annonce la date de sortie qui est le 5 avril 2019.

La presse est plutôt mitigée concernant le film, alors que le public est lui, plutôt satisfait (les personnes haineuses envers Brie Larson ne comptent pas et la plateforme de streaming l'a bien soutenue !). Netflix oblige, pas de box-office et aucun moyen de connaitre la popularité ou les audiences de l’œuvre.

Mon avis :

Ce film est étrange, il a beau ne pas être parfait, je n’arrive pas à lui trouver de vrais défauts. Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. D’abord j’aime de tout mon cœur Brie Larson, j’adore le genre d’histoire loufoque que raconte le long-métrage et j’aime les films qui sont juste des films joyeux, fun et qui donnent le sourire constamment (les films feel-good). Tout ça, est réuni dans ce film. Pour une première réalisation, Larson s’en sort vraiment bien. Elle a de bonnes idées et elle nous offre de très beaux plans, avec de beaux jeux de lumière, des travelings sympathiques, une imagerie très colorée et pas mal de détails en arrière-plans.

Le film est rempli de beaux messages, c’est une ode à la création, à l’imagination, à la magie et à l’enfant qui sommeille en chacun de nous. Il parle également de la difficulté à devenir adulte et de lâcher ses rêves d’enfants. Quand on y regarde de plus près, le film a beaucoup plus à offrir qu’il n’y paraît. Et enfin, nous avons le casting parfait. Brie Larson en rêveuse attachante, encore enfant et avec les yeux qui pétille quasiment tout le temps. Elle joue tout ça très naturellement et on s’attache très vite à elle. Les parents qui sont intrusifs, mignons et très gentils à la fois. Et Samuel L. Jackson en vendeur excentrique, loufoque et vraiment mystérieux.

Ce film est une très bonne surprise, j’avais pas mal d’attente vu qu’il s’agit de la première réalisation de Brie Larson (j’ai dit que je l’adorais ?) et je n’ai pas été déçu. Quand des acteurs ou actrices passent derrière la caméra c’est souvent délicat mais là, elle a relevé le challenge et a réussi. Si vous voulez retrouver le sourire après une dure journée ou que vous ne vous sentez pas bien ou qu’il pleut dehors, regarder ce film pour avoir le sourire. En tout cas, ça a marché pour moi.

(Rédigé le 07/04/2019)

Notes :

  • Réalisation : 4/5
  • Casting : 3/5
  • Son : 3/5
  • Scénario : 4/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
Très bonne première réalisation
De très beaux messages
Un bon film feel-good (ça fait du bien)
Le casting et les personnages attachants
Un univers coloré et déjanté

Note finale

Note finale du film : 3/5