La Mule

You are the love of my life, and the pain of my life.

Résumé :

The Mule est inspiré d’une histoire vraie. Celle de Leo Sharp qui a été la mule la plus âgé mais aussi la plus prolifique du monde, arrêté en 2011. L’histoire est dévoilée lors d’une interview d’un agent de la DEA, Jeff Moore, pour le journal The New York Times. Les droits de l’article sont vendus au studio Imperative en 2014.

Un premier réalisateur est désigné, Ruben Fleischer (réalisateur de Zombieland). Mais en janvier 2018, il est annoncé qu’il ne serait plus le réalisateur et que Clint Eastwood prendrait le relais, tout en étant producteur et acteur principal.

Les avis sont majoritairement positifs mais le box-office est assez timide. Avec un budget de 50 millions de dollars, le film a rapporté 173 millions.

Mon avis :

J’ai bien aimé le film, l’histoire est surprenante et intéressante. Clint Eastwood est parfait dans le rôle de Leo Sharp (Earl Stone dans le film) et il y a des petites touchent d’humour qui font parfois mouche. Le reste du casting est parfois touchant mais surtout les personnes liées à la vie du personnage principal.

Malgré tout ça, je n’ai pas senti un grand Eastwood dans la réalisation qui est certes efficace mais sans réelle fulgurance. Le rythme du film est à l’image de la mule, assez lent et j’ai eu le sentiment que les personnages secondaires l’étaient beaucoup trop.

Mais malgré ses quelques défauts, j’ai globalement aimé le film, j’avais surtout des attentes vis-à-vis d’Eastwood le réalisateur mais c’est l’acteur qui brille dans ce métrage. Un autre bon film en ce début 2019.

(Rédigé le 12/02/2019)

Notes :

  • Réalisation : 3/5
  • Casting : 4/5
  • Son : 2/5
  • Scénario : 4/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
L’histoire assez dingue Rythme assez lent
Clint Eastwood l’acteur Personnage secondaire en retrait
Le reste du casting parfois attachant

Note finale

Note finale du film : 3/5