Chappie

Fuckmother!

Résumé :

Le projet démarre en 2003 quand Neill Blomkamp réalise un court-métrage appelé Tetra Vaal. En effet, le film d’aujourd’hui est une adaption de ce dernier.

Au casting nous retrouvons deux membres du groupe Die Antwoord (on va y revenir…) et Sharlto Copley pour le rôle de Chappie. Il n’a pas uniquement prêté sa voix au personnage, il l’a également joué en motion capture. Pour la musique nous retrouvons quelques morceaux du groupe de rap-rave mais aussi les compositions de Hans Zimmer.

Malgré de mauvais avis sur le film aux Etats-Unis, le film a rapporté 102 millions de dollars pour un budget de 49 millions. En revanche, le film a été globalement bien accueillis (hors US).

Mon avis :

Je n’avais aucune attente concernant ce film mais j’ai quand même été déçu. L’idée de base est bonne mais le tout est gâchée par l’écriture des personnages et un scénario assez classique.

Commençons par le gros point négatif pour moi, les personnages. Ils sont tous (sauf un) des clichés, Dev Patel en geek renfermé, Hugh Jackman en méchant complètement con et surtout, les "gangsters" (Die Antwoord) qui sont insupportables dans leurs crétineries… Ce sont surtout ces derniers qui ont gâché mon visionnage. La réalisation est classique et la composition totalement oubliable de Zimmer sera préférable aux musiques du groupe qui sont là pour ponctuer certaines scènes. Il faut vraiment aimer le rap-rave pour apprécier ces dernières.

Le seul point vraiment positif que je retiens du film, c’est le personnage de Chappie. Il est énormément attachant, sont évolutions est cohérente et il est le seul à avoir des scènes drôles, rythmé, touchante, bref, intéressante.

Notes :

  • Réalisation : 2/5
  • Casting : 1/5
  • Son : 1/5
  • Scénario : 2/5

Points positif et négatif :

Positif Négatif
Chappie est attachant… …Mais c’est le seul qui le soit
Toutes les scènes avec Chappie sont réussis Les gangsters insupportables
Les humains bourrés de clichés

Note finale

Note finale du film : 2/5